Thème

Salut

Auteurs

Pierre-Henry NAU

Lieu

Non précisé

Date

01/12/2005

L’histoire de Jésus est-elle un mythe inspiré de Virishna ?

Sur un forum, mon attention a été attirée par un extrait du livre de David Icke, “ Le plus grand secret ”, affirmant que l’histoire de Jésus était un mythe inspiré de plusieurs histoires plus anciennes, en particulier celle de Virishna :

« Un petit jeu questionnaire : de qui est-ce que je parle ? Il est né d’une vierge par l’immaculée conception, avec l’intervention du Saint-Esprit. Cela accomplissait une ancienne prophétie. Lorsqu’il est né, le tyran au pouvoir voulait le tuer. Ses parents ont dû fuir en lieu sûr. Tous les enfants mâles en dessous de l’âge de deux ans ont été massacrés sous les ordres du potentat qui cherchait à tuer cet enfant. Des anges et des bergers étaient là à sa naissance et il a reçu comme présents de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Il a été adoré comme le sauveur des hommes et a mené une vie morale et humble. Il a fait des miracles incluant guérir les malades, redonner la vue aux aveugles, chasser les démons et ressusciter les morts. Il a été mis à mort sur une croix entre deux voleurs. Il est descendu aux enfers et il est ressuscité d’entre les morts pour remonter aux cieux. Ça ressemble exactement à la vie de Jésus, n’est-ce pas ? Mais ça ne l’est pas. C’est la manière dont on décrivait le dieu sauveur oriental, Virishna, 1 200 ans avant la naissance prétendue de Jésus. »

David Icke est un conspirationniste, c’est à dire quelqu’un qui révèle au grand public que « on nous ment », que le monde est mené par une poignée de gens intelligents qui nous manipulent, nous mentent, nous font croire des salades…

Autant dire que si tout qu’il dit sur Jésus est vrai, l’authenticité du christianisme en prend un sacré coup !!!! Je me suis donc livré à une petite enquête sur Internet. Sur Google, j’ai tapé le mot « Virishna »

J’ai alors constaté que ce mot se trouvait sur pas mal de sites anglophones dont le site de David Icke, et sur trois sites athéistes francophones. Chaque fois, en anglais comme en français, il s’agissait de l’extrait du livre de David Icke reproduit ci-dessus. J’ai donc décidé d’envoyer le message suivant au webmaster du site de David Icke et aux webmasters des trois sites francophones. C’était en décembre 2005 :

Bonjour,
Pouvez-vous me fournir des références bibliographiques où il est fait mention de Virishna, le dieu indien mentionné par David Icke, qui serait à l’origine du personnage de Jésus ?
Pierre-Henry NAU

Malheureusement, chez M. David Icke et compagnie, mon message ne semble pas avoir suscité beaucoup d’intérêt économique puisque j’attends toujours une réponse.

David Icke, http://www.bridgeoflove.com

« 

Par contre, les trois autres webmasters m’ont répondu très aimablement:

 Jacques Cadaux, http://atheologie.hautetfort.com :

« J’ai retrouvé mes sources, enfin une partie : http://www.conspiration.cc
 

Ce webmaster me renvoyait à un autre site. Cela tombait bien, c’était le deuxième site que j’avais contacté :

 Nenki, http://www.conspiration.cc :

“ Bonjour. Je ne peux vous fournir de texte originaux sur Virishna. Il faudrait le demander à un indien ou érudit en la matière. Vous pouvez visiter le lien suivant: http://atheisme.free.fr . Cependant je crois qu’il a voulu dire Krishna.

 

Ah, décidément, cela tombait encore très bien, puisque c’était là le troisième site que j’avais contacté…

 Webmaster de http://atheisme.free.fr

« Bonjour, Je suis désolé de ne pouvoir vous répondre, je ne suis pas un spécialiste Virishna. Cordialement ”

 

J’étais donc obligé de constater que le serpent s’était mordu la queue… Toutefois, M. Nenki me donnait un indice très précieux: Il avait l’air de penser que David Icke voulait parler de Krishna. Bon sang mais c’est bien sûr… Virishna et Krishna, ça s’écrit presque pareil ! La secrétaire de M. Icke, tapant le manuscrit de son patron alors qu’elle venait de changer de lunettes avait confondu la barre du « K » de « Krishna » avec un « i » et cela avait donné « Virishna ». Bien sûr, M. Icke avait relu le texte dactylographié lors d’un voyage en avion, mais tous ces voyages de conférence en conférence l’avaient un peu étourdi et la faute lui avait encore échappé. Et le livre avait été publié sans que la correction ne soit faite…

Krishna étant un personnage bien connu dans l’hindouisme, vérifier ce qu’en disait Icke devait être un jeu d’enfant. Je me suis empressé de consulter Wikipédia :

A l’aide de ce site et de quelques autres, j’ai trouvé de très nombreux détails sur la vie passionnante de ce personnage haut en couleurs. J’ai donc pu comparer avec l’extrait du livre de Icke :

  •   Naissance d’une vierge ? Faux : Krishna fut le 8e enfant de sa mère
  •  Tous les enfants de moins de 2 ans tués ? Seul fragment d’analogie, mais déformé : Le roi Kamsa a tué les frères de Krishna à leur naissance, mais comme Krishna a été caché dès sa naissance, il a fait tuer tous les nouveaux-nés de la ville (pas les enfants de moins de 2 ans).
  •  Vie morale et humble ? Faux : Krishna a passé son enfance à commettre des vols, puis il a fait la guerre contre Kamsa, avant de passer le reste de sa vie à séduire des bergères en jouant de la flûte. 17000 femmes se sont suicidées le jour de sa mort.
  •  Mort crucifié entre 2 brigands ? Faux : Il est mort frappé par la flèche d’un chasseur qui l’avait pris pour un daim
  •  Ressuscité et parti au ciel ? : Faux : Ses os ont été conservés comme reliques.

Mon enquête était terminée, et il était temps de tirer mes conclusions:
1- Virishna n’a jamais existé, ni dans la réalité, ni dans la mythologie.
2- Les quelques ressemblances entre Jésus et Krishna relèvent bien plus de la coïncidence que de l’incidence.
3- Quand vous ne savez pas qui vous ment entre un chrétien et un athée, écoutez plutôt le chrétien car lui, au moins, il « a peur » de Dieu… qui punit les menteurs.