1er SEPTEMBRE 2020
Avec la fin des vacances et des brassages de population, il nous semble que la reprise d’au moins une réunion par semaine dans vos locaux est indispensable partout.
Le Cnef a édité un guide pratique très complet qui donne des conseils y compris pour les écoles du dimanche et rencontres de jeunes.
Guide pratique Cnef

1er AOUT 2020
Le statu-quo se prolonge et risque de durer. Il est important que les assemblées qui n’ont pas repris les réunions y réfléchissent sérieusement (modèle de protocole ci-dessous à la date du 29 mai).
Lors de vos déplacements estivaux, et avant de vous rendre dans une assemblée, pensez à prendre contact avec un correspondant :
-pour vérifier que les réunions ont repris et avec quels horaires.
-pour vérifier que le protocole et les locaux permettent d’accueillir le nombre de personnes que vous ajoutez.
Que le Seigneur nous garde unis dans cette période délicate !

1er JUILLET 2020
La demande d’allègement des contraintes formulée par le Cnef le 22 juin reste sans réponse.
Les règles sont maintenues, mais ils se confirme que les préfets considèrent la règle des 4 m2 comme indicative. En disposant bien les bancs, on peut donc gagner pas mal de places assises tout en respectant la distance de 1m « d’épaule à épaule ».

29 MAI 2020
Pas de changement à l’issue de la déclaration du Premier ministre ce soir à 18h. Attention, une directive du Ministère de l’Intérieur disponible sur le site du Cnef (voir lien dans l’article du 23 mai ci-dessous) précise qu’il faut commencer par fixer la capacité de la salle en divisant sa surface par environ 4.
Le mot « environ » a son importance car les services de gendarmerie nous ont confirmé que la règle des 1 mètre est la plus importante. Nous conseillons de ne pas être en dessous de 3 m2 par personne et de garantir un espacement supérieur à 1 mètre : bien espacer les places y compris d’avant en arrière (grâce à une disposition en quinconce voire en bougeant les bancs).
-Il est conseillé de rédiger un protocole de déconfinement et de le communiquer à chaque personne du rassemblement local ainsi qu’aux autorités. Pour vous aider, un exemple qui peut vous servir de trame :
Protocole Boeil-Bezing
-En ce temps de limitation des capacités des locaux, pensez aussi aux petits rassemblements possédant de grands locaux qui peuvent accueillir pour l’occasion !

23 MAI 2020
Le décret du 22 mai autorise la reprise des cultes mais avec des mesures assez contraignantes. Il convient de ne pas se précipiter et de prendre le temps de bien les mettre en place.

Tous les détails sur le site du Cnef:
https://www.lecnef.org/articles/55847-autorisation-de-reprise-des-cultes

Télécharger le « Guide pratique de reprise de l’activité des associations protestantes évangéliques »
Màj 23/05/20 à 12h15

Nous conseillons de rédiger et afficher un protocole bref mais assez complet avant de reprendre les réunions.


11 MAI 2020
Le décret fixant les modalités du déconfinement précise que les lieux de culte sont toujours ouverts, mais que les offices ne sont pas encore autorisés en dehors des cérémonies funéraires et dans la limite de 20 personnes présentes. Il en sera ainsi au moins jusqu’au 2 juin. Toutefois, « les offices religieux pourraient reprendre dès le 29 mai si la situation sanitaire ne se dédrade pas d’ici là » (Edouard Philippe le 4 mai).
Dans un cadre privé, les rassemblements sont autorisés jusqu’à dix personnes mais le CNEF déconseille fortement d’avoir recours à ce type de réunions. En cas de contamination dans un cadre privé, la responsabilité des associations cultuelles pourrait être engagée.
Nous conseillons vivement de continuer à organiser des réunions virtuelles jusqu’à nouvel ordre.


12 AVRIL 2020

Important : Nous encourageons les webmasters des sites des assemblées locales à mettre à jour leurs infos en fonction du contexte du confinement : Prise en compte des décrets de loi, réunions annulées, dispositif temporaire…
Prenez exemple sur l’assemblée d’Angoulême: assemblee-freres-soyaux.over-blog.com/

D’autre part, en France peu d’assemblées proposent des messages sur leur site : c’est pourtant une opportunité à saisir !


22 MARS 2020

Voici quelques solutions numériques pour apporter une forme de continuité à la vie d’assemblée:

Prier ensemble

  • Par téléphone : Free conference call (https://www.freeconferencecall.com/) : Il faut qu’un organisateur s’inscrive (gratuit) puis il donne un numéro de téléphone, un mot de passe et une heure de rdv à tous les participants.
    • Avantage: Accessible à tous
    • Inconvénient: La modération est un peu difficile: se prête difficilement à un temps d’échange de nouvelles.
  • Par Internet: Sites de vidéo-conférence: Skype, Zoom, Webex… : Le système est audiovisuel et la modération plus facile.

Echanger des nouvelles, faire une étude biblique en commun
-Sites de vidéoconférence:

  • Skype (https://www.skype.com/fr/): Skype doit être installé sur l’ordinateur ou le smartphone de chaque participant. Gratuit jusqu’à 10 participants. Puis le coût est modique.
  • Zoom (https://www.zoom.us) : Même principe, gratuit 40 min juqu’à 100 participants.
  • Webex (https://www.webex.com/fr/index.html): Même principe, beaucoup de fonctionalités, très fiable, gratuit jusqu’à 3 participants. Puis le coût est modique.

Liste de diffusion mél: Pour simplement échanger des nouvelles, elles suffisent, si chacun fait « Répondre à tous »

Diffuser un message

  • Sites de vidéo-conférence: Skype, Zoom, Webex…
  • You tube (https://www.youtube.com) : Le diffuseur crée un compte et donne l’adresse et l’heure de la diffusion. La diffusion peut être installée sur le site web de l’assemblée locale.

Filéo. 22/03/20


17 MARS 2020

Le 16 mars 2020, le Président de la République décide de prendre des mesures plus restrictives pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements. Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire français à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum. Les déplacements sont interdits sauf pour quelques cas de forces majeure pour lesquels il faut être muni d’une attestation.

Suite à ces nouvelles mesures, les cultes en famille sont plus que jamais d’actualité.

Filéo. 17/03/20


15 MARS 2020

Le soir du 14 mars, le Premier Ministre Edouard Philippe indique que « Les lieux de culte resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportées ».
Même si cette phrase est quelque peu ambigüe (1), dans l’esprit, elle semble indiquer qu’il faut supprimer toutes les réunions cultuelles jusqu’à nouvel ordre.
Dans ce contexte, les cultes familiaux ou de voisinage semblent la solution la plus adaptée jusqu’à nouvel ordre.

(1): L’idée d’un report ne saurait s’appliquer à une célébration dominicale.
« annulées » aurait été plus clair.

Filéo. 15/03/20


14 MARS 2020

Face à l’épidémie de coronavirus COVID-19, il convient de ne pas sombrer dans une panique qui nuirait à la vie de nos assemblées, mais en même temps d’être très sérieux face au risque de contagion.
Voici quelques informations à connaître pour aider nos assemblées à continuer leur vie communautaire:

  • tout en étant dans la légalité
  • tout en limitant la propagation de la maladie
  • tout en protégeant les personnes vulnérables.

Il appartiendra à chaque assemblée de prendre des mesures qui tiennent compte de sa propre situation.

Une obligation légale

Les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits à compter du 13 mars 2020.
Pour les assemblées concernées, différentes possibilités peuvent être envisagées :

  • Fermer les portes jusqu’à nouvel ordre
  • Limiter les entrées à 100 personnes
  • Décentraliser mathématiquement les réunions
  • Organiser un culte avec quelques personnes et le diffuser par visio-conférence (avec Skype, par exemple)

Des conseils sanitaires

-Il est déconseillé aux personnes vulnérables et de plus de 70 ans de sortir de chez elles.
Plus le niveau de propagation du virus va s’élever, plus cette manière de procéder sera pertinente.
Il faut donc conseiller à ces personnes de ne pas se rendre aux réunions, et là aussi prévoir d’éventuelles retransmissions.

  • Il est conseillé d’éviter les contacts directs (bise, poignée de main): Il est assez facile de provisoirement se saluer uniquement verbalement.
  • Garder des distances de sécurité: Si les locaux le permettent, il est bon de se répartir au mieux et d’espacer les groupes de personnes ne vivant pas sous le même toit
  • Se laver les mains avec savon ou gel hydroalcoolique régulierement, tousser dans sa manche… : Pour faciliter les choses, il faut conseiller de se laver les mains chez soi avant de venir

Dispositions spécifiques aux réunions chrétiennes

-Cène: Certaines assemblées ont renoncé à célébrer la Cène: peut-être est-ce nécessaire dans certains cas.
Sinon, l’utilisation de gobelets individuels et de morceaux de pains prédécoupés est quasiment indispensable. La personne qui les prépare à l’avance doit elle-même respecter des règles d’hygième strictes (masque, gants). Il est bon de couvrir les espèces jusqu’à leur utilisation. Penser à espacer les gobelets sur leur plateau, prévoir éventuellement des « cure-dents » piqués dans les morceaux de pain pour éviter tous les contacts.

  • Messages: Prévoir une distance suffisante entre l’orateur et les auditeurs
  • Bien laver et aérer les locaux entre les réunions. De préférence pour éviter les contaminations par les poignées de porte, ne fermer les portes qu’après l’entrée du dernier retardataire !!!

Que le Seigneur nous donne sagesse et sérénité face à cette crise !

Filéo. Article relu et amendé par plusieurs médecins 14/03/20